Etre plus attentif

[Translate to Français:] Massnahmenschwerpunkte für chronische Krankheiten

L'analyse des directives internationales a fait ressortir des éléments essentiels dans la prise en charge des patients atteints de BPCO ou de diabète de type 2 (DT2) en Suisse, qui recèlent un potentiel d'amélioration par rapport aux « Best Practices » constatées à l'étranger. Les points suivants ont été en particulier identifiés pour améliorer les maladies chroniques en général et la qualité du traitement du DT2 et de la BPCO en particulier :

  • Diagnostic précoce basé sur les faits, débouchant sur un meilleur taux et une meilleure qualité de diagnostic
  • Standards thérapeutiques mis à jour, pragmatiques et basés sur les faits pour la prise en charge initiale, prenant la forme de « recommandations pratiques », élaborées conjointement par des médecins de premier recours, des spécialistes et d'autres intervenants spécialisés
  • Ancrage d'éléments thérapeutiques essentiels dans la pratique clinique quotidienne en prenant en compte le parcours de formation et la formation continue du personnel spécialisé
  • Autonomisation des patients par la consolidation des capacités d'auto-gestion (qui implique aussi le renforcement des compétences des personnes concernées en matière de santé et de responsabilité individuelle)
  • Mise à disposition « d'outils » pour la pratique médicale et le quotidien des patients
  • Promotion de la collaboration interdisciplinaire et interprofessionnelle entre les différents acteurs de santé publique

L'analyse des directives internationales a fait ressortir des éléments essentiels dans la prise en charge des patients atteints de BPCO ou de diabète de type 2 (DT2) en Suisse, qui recèlent un potentiel d'amélioration par rapport aux « Best Practices » constatées à l'étranger. Les points suivants ont été en particulier identifiés pour améliorer les maladies chroniques en général et la qualité du traitement du DT2 et de la BPCO en particulier :

  • Diagnostic précoce basé sur les faits, débouchant sur un meilleur taux et une meilleure qualité de diagnostic
  • Standards thérapeutiques mis à jour, pragmatiques et basés sur les faits pour la prise en charge initiale, prenant la forme de « recommandations pratiques », élaborées conjointement par des médecins de premier recours, des spécialistes et d'autres intervenants spécialisés
  • Ancrage d'éléments thérapeutiques essentiels dans la pratique clinique quotidienne en prenant en compte le parcours de formation et la formation continue du personnel spécialisé
  • Autonomisation des patients par la consolidation des capacités d'auto-gestion (qui implique aussi le renforcement des compétences des personnes concernées en matière de santé et de responsabilité individuelle)
  • Mise à disposition « d'outils » pour la pratique médicale et le quotidien des patients
  • Promotion de la collaboration interdisciplinaire et interprofessionnelle entre les différents acteurs de santé publique